Désignation de l’officier de sécurité et, éventuellement, d’un collaborateur

En fonction du type d’organisation, l’officier de sécurité est désigné par :

  • Le conseil de gestion ou la direction de l’entreprise
  • Le Ministre compétent pour l’administration
  • Le Directeur de l’Organisation internationale

Une administration désigne de préférence un maximum de deux officiers de sécurité. Pour les administrations de grande taille, la désignation d’un deuxième officier de sécurité est très certainement conseillée afin de garantir la continuité des services. En effet, rappelons que les officiers de sécurité sont les seules personnes de contact entre l’Autorité Nationale de Sécurité (ANS) et l’organisation.

Les officiers de sécurité doivent obligatoirement être en possession d’une habilitation de sécurité ainsi que d’un compte personnel pour la plateforme « Habil ».

En outre, l’officier de sécurité peut désigner un ou plusieurs collaborateurs pour exécuter des tâches administratives en rapport avec ses fonctions d’officier de sécurité. Le collaborateur doit également posséder une habilitation de sécurité ainsi qu’un compte personnel pour la plateforme « Habil ». Dans ce cas, il appartient à l’officier de sécurité d’informer l'ANS de l’identité de l’éventuel collaborateur.

L’officier de sécurité agit sous la surveillance de l'ANS. Afin d’aider les officiers de sécurité lors de l’exécution de leurs tâches, l'ANS les informe régulièrement des règles et procédures en vigueur.